mercredi 22 janvier 2014

Le plaid Nonno...

cliquez pour agrandir

Ce plaid était initialement prévu pour être offert à Noël. J'aurai aimé vous dire que je l'ai trouvé trop beau pour l'offrir, mais il n'en est rien. Il a été monter en quelques soirées. Des soirées passées à attendre la rentrée de Mr Pops pour avoir des nouvelles... Cette fin d'année a passé comme ça, à attendre dans l'angoisse, puis dans les larmes. J'ai mis dans ce plaid toute ma tristesse et mon inquiétude. Une fois terminé, je n'ai donc pas eu le coeur de l'offrir, parce qu'il était bien trop lourd.

Je pourrais me mettre à pleurer en le voyant et avoir envie de m'en séparer ou de l'enfermer dans une boîte, mais je le vois plutôt comme un hommage. Un hommage à celui qui, il y a quelques années, avec une attitude digne et presque sévère m'a accueillit au sein de sa famille. Qui a eu un soupir de soulagement devant sa petite-fille à la maternité, en me disant : "elle est jolie...". Qui m'impressionnait fort, mais avec qui j'avais parfois l'impression de parler en silence, quand c'était important. A celui qui était un peu plus qu'un beau-papa...

Il porte donc son petit nom...

Cliquez pour agrandir

Patron trouvé dans le magazine Simply Crochet (une mine d'or !) et réalisé avec de la laine provenant de Drops.

5 commentaires:

PetiteBelge a dit…

Je ne sais trop quoi dire, à part que ton billet m'émeut...
Ce plaid est magnifique, et un très bel hommage à celui qui lui a donné son nom. Bises

Ms Brown a dit…

Merci Petite Belge.

Je t'envoies des coeurs tout pleins... ;)

Solaena a dit…

Un bel hommage à Nonno :)

Isa a dit…

Je suis très émue à la lecture de ton billet. Comme j'aimerais qu'il n'arrive rien aux personnes qui nous sont chères ! Je suis désolée pour cette épreuve que vous traversez Mr Pop's et toi, et que je ne connais que trop bien.

Tout comme je sais également combien nos créations peuvent être lourdes du poids de nos émotions. Il y a derrière chaque point d'une de mes broderies en particulier toute la détresse d'une fille qui sent sa mère s'en aller, puis qui s'efforce de faire son deuil. Celle-là, je ne sais pas si je l'encadrerai un jour...

Je vous embrasse fort ton mari et toi.

Ms Brown a dit…

Merci pour tes mots Isa, ils me touchent beaucoup <3